Le constat

S'informer n'a jamais été aussi complexe : entre fausses informations, filtres technologiques et surabondance d'actualités, pas facile d'y voir clair ! Cela touche toutes les générations, alors que nous n'avons jamais eu autant besoin de nous informer.

Stat 1

98 %

des 18-35 ans s'informent sur mobile. Snapchat, Youtube et Instagram sont devenus les principales sources d’information des digital natives, avec ce qu'elles supposent de biais.

Stat 2

66 %

des 36-65 ans ont déjà partagé un article sur les réseaux sociaux sans l’avoir lu. Ils sont 7 fois plus exposés aux fake-news sur le web que les jeunes générations.

Stat 3

24 %

des français déclarent faire confiance aux médias. Cette fracture entre le système médiatique et les citoyens fragilise notre Démocratie.

Nous avons identifié

40 enjeux majeurs pour une pratique responsable et durable de l'information.

La catégorie des médias institutionnels regroupe l’ensemble des acteurs du secteur public, ministères, agences de l’Etat, ambassade, collectivités, organisations non gouvernementale ... qui ont une activité de production et de diffusion d’information sur un ou plusieurs sujets de société et de politique publique locale, nationale ou internationale. Les médias institutionnels apportent un éclairage officiel et généralement très qualitatif sur de grands sujets d’actualité, de manière très complémentaire aux autres catégories de médias.

Les bulles de filtres désignent le filtrage des informations qui parviennent à une personne qui s’informe via les moteurs de recherche ou sur les réseaux sociaux. Ce filtrage résulte d'une personnalisation mise en place à son insu par des algorithmes, en fonction des données collectées sur elle. Ces bulles de filtres renforcent les différents biais cognitifs qui enferment déjà une personne dans son activité d’information.

Un biais cognitif correspond à un fonctionnement du cerveau qui influence inconsciemment un comportement. Parmi les biais cognitifs qui affectent notre activité d’information, le biais du messager fait que nous sommes influencés par l'émetteur des informations qui nous parviennent. Ce biais a pris une importance particulière avec l'émergence des réseaux sociaux, qui nous amènent à nous informer à travers les informations partagées par nos amis ou followers, nous enfermant dans une bulle informationnelle, sans découvrir de nouveaux sujets ou points de vue.

Le partage de l’information est la dernière des trois grandes étapes de l’activité d’information, après la comparaison des points de vue. L'information, comme la connaissance, est l'une des rares choses qui s'accroit lorsqu'on la partage. Aussi, si un ou plusieurs articles nous ont été utiles à la compréhension d’un fait, à la découverte d’une actualité ou à l’identification d’un sujet, il y a fort à parier que ce soit aussi le cas pour les autres membres de sa communauté !

Nos solutions

Des formations et des innovations au service de la pratique de l'information.

Accompagner au développement d'une pratique plus régulière et plus responsable de l'information impose de provoquer une prise de conscience puis d'outiller et d'accompagner la pratique. Pour cela, nous avons imaginé des évènements et des formations hybrides, mêlant gamification, intelligence collective, mobile learning et learning by doing ... basées sur une expérience éclairée de l'information !

A la fois outil d’intelligence économique, levier de développement des compétences et moteur de l'engagement des salariés, l'information est un enjeu de responsabilité sociétale des organisations.

L’engagement des étudiants dans une pratique régulière et responsable de l’information, articulée autour de la curiosité et de l’esprit critique, est un élément clé dans la réussite de leurs parcours.

Notre éthique

Une entreprise à mission, de l'économie sociale et solidaire, française.

🎯 Mission

be. my media poursuit une mission : permettre aux étudiants et aux salariés, à travers l’information, d’être plus en conscience du monde qui les entoure, de développer leurs compétences et leur potentiel, de trouver du sens, pour, in fine, renforcer leur citoyenneté.

🧩 ESS

be. my media est une entreprise de l'Economie Sociale et Solidaire, dont la gouvernance, les valeurs et le management traduisent une vision positive du rôle de l'entreprise dans la société.

🐓 Française

be. my media est une entreprise innovante française respectueuse des droits et données de ses partenaires, clients et utilisateurs. Confiance, sécurité et confidentialité sont les maitres mots d'un écosystème porteur de sens.

L'impact de be. my media

11900

citoyens bien informés

11400

jeunes et étudiants formés

500

salariés accompagnés

Les partenaires